Mécanicien/ne de production CFC

Un métier de tradition

Description

Le Mécanicien de production fabrique des pièces de grande précision en utilisant différentes techniques d’usinage telles que le perçage, le tournage, le fraisage et le décolletage.
Lors de la fabrication de pièces en grandes séries sur des machines-outils (à cames) ou commande numérique (CNC), il surveille le processus de production, intervient si nécessaire et contrôle les pièces usinées avec des instruments de mesure modernes.
Il doit avoir des connaissances théoriques concernant les procédés d’usinage, les matériaux, les traitements de surface, etc.

Ceux de l’inéluctable progrès industriel !

Qualités

#Autonomie #I♥Métal #HabiletéManuelle #Minutie #UnPourTous #Stratégie #Précision

Cette profession s’adresse aux filles et aux garçons.

Approfondissement

Les apprentis Mécaniciens de production peuvent approfondir leur formation dans les deux options suivantes :

  • Usinage
  • Décolletage

Durée de la formation : 3 ans

Formation pratique : une année et demie de formation de base au centre d’apprentissage, puis une année et demie de spécialisation dans l’entreprise avec laquelle un contrat d’apprentissage a été signé.

Formation théorique : les branches générales et professionnelles sont enseignées au CIFOM
(1 jour par semaine pendant 3 ans)

OFFT : Règlement fédéral pour la formation de Mécanicien/ne de production CFC

CIFOM : Programme de la formation

Perspectives professionnelles

Dans la région, les Mécaniciens de production travaillent dans le décolletage à cames et/ou CNC et dans l’usinage conventionnel et/ou CNC.

Les postes peuvent être :

  • Décolleteur, usineur
  • Chef de groupe
  • Chef d’atelier

Le décolletage est traditionnellement très important dans l’Arc Jurassien. Il y est né pour produire les pièces pour l’horlogerie et pendant le XXe siècle est devenu un fournisseur indispensable pour de nombreux secteurs d’activités : médical, aéronautique, automobile, télécommunications, métrologie, etc.

Les nombreuses évolutions technologiques rendent ce métier toujours plus « propre » et de moins en moins bruyant.

Les entreprises partenaires du CAAJ offrent généralement un premier emploi à leurs apprentis en fin de formation.

Perfectionnement

Le certificat fédéral de capacité (CFC) de Mécanicien/ne de production permet d’envisager les perfectionnements suivants :

  • Apprentissage complémentaire de 2 ans pour obtenir le CFC de Polymécanicien/ne
  • Maturité professionnelle technique (1 an, accès avec un examen)